Une lycéenne décède juste après avoir reçu une dose de Pfizer


Photo DADO RUVIC / REUTERS

Le parquet d'Aix-en-Provence et l'agence régionale de santé ont ouvert une enquête après le décès d'une jeune fille de 17 ans.

Celle-ci avait subi une injection du célèbre vaccin anti-Covid quelques jours auparavant. L'autopsie fait état d'une embolie pulmonaire massive. Une pathologie rarissime chez les adolescents. "Sofia n’avait aucun souci de santé, alors on va mener le combat, mais il faut attendre d’en savoir davantage. Pour le moment, on pleure", déclare le beau-père de la jeune fille au journal Marianne.


La famille se dit également harcelée notamment par des antivax. "Tout se dit sur les réseaux sociaux, mais ce n’est pas la vérité. On ne peut pas encore dire si le vaccin est responsable ou pas".


Le seul fait confirmé, pour l'heure, est une famille endeuillée.