Élus et citoyens de Marseille saisissent le CSA pour les propos d'Éric Zemmour


Photo Olivier CORSAN / LP

Une soixantaine d'élus et citoyens de Marseille ont saisi le CSA après qu'Éric Zemmour a tenu des propos sur les enfants transgenres.


"C'est criminel". Éric Zemmour, invité sur Europe 1 le 6 octobre dernier, a commenté la circulaire de l'Éducation nationale visant à assurer une meilleure prise en charge des élèves transgenres. Le journaliste a comparé les directives du ministère aux méthodes de Joseph Mengele, médecin dans le camp d'extermination d'Auschwitz.


L'adjoint au maire EELV, Théo Challande Névoret fait partie des signataires et partage leur lettre sur Twitter :




"Les propos offensants tenus par Monsieur Zemmour sur le plateau d'Europe 1 pourraient largement être qualifiés d'injures publiques en cela qu'ils portent atteinte à l'honneur de personnes sur le fondement de leur identité de genre (...) et inconstitutionnels en cela qu'ils contreviennent à la liberté proclamée dans la Constitution française", assurent les signataires. "Ces propos, qui amalgament les actes d'un tortionnaire nazi (...) avec une démarche d'accompagnement au bien-être, à la protection des enfants contre les violences systémiques (...) nous indignent", affirment-ils.