"À Marseille, on peut acheter une kalachnikov comme on achète un pain au chocolat", Benoît Payan


"À Marseille, on peut acheter une kalachnikov comme on achète un pain au chocolat", Benoît Payan
Photo Christophe Simon / AFP

Le maire de Marseille réagissait à un drame ayant endeuillé Marseille le 18 août : un jeune de 14 ans tué et deux autres blessés, dont l'un de 8 ans. L'année 2021 semble y connaître un regain de violences avec déjà 11 morts à la suite de règlements de compte selon la préfecture.


Marseille occupant la 6ème place des villes les plus dangereuses de l'Europe. Au total, en France selon des estimations officielles l'année dernière, 5 millions d'armes non enregistrées étaient en circulation et le même nombre d'enregistrés!


Pour Samia Ghali, adjointe DVG au maire de Marseille, "tous les jours, dans les quartiers il y a des tirs. Tous les soirs, il y a des tirs."