top of page

L'association Clean my Calanques dénonce l'utilisation de « fleurs en plastique » en vue de l'arrivée de la flamme à Marseille


Fleur en plastique à Marseille
Capture d'écran @cleanmycalanques

Ce dimanche 5 mai, l'association Clean My Calanques a partagé une vidéo sur Instagram révélant que des fleurs en plastique ont été accrochées dans les arbres de la ville.


Crée en 2017, l'association marseillaise milite pour la préservation de l'environnement et a pour ambition de sensibiliser l'ensemble de la population aux enjeux environnementaux. Notamment en organisant des opérations de nettoyage du littoral méditerranéen.


Son fondateur, Eric Akopian exprime à travers cette vidéo, son inquiétude :  "On est au bord de l'eau là, il y en a partout par terre déjà, oh non mais non mais c'est pas vrai". En ajoutant : "Il y a le mistral en plus au niveau de la Major, ça va aller de partout, c'est insensé" .


Les réactions ne se sont pas fait attendre sur les réseaux sociaux.

Sur Instagram la vidéo a dépassé 40 000 vues avec plus de 250 commentaires en moins d'une heure.


Cependant, les fleurs ne sont pas en plastique mais en rayonne, une fibre textile tirée de la viscose, fabriquée à partir de fibres naturelles. Une initiative des commerçants de la Major qui ont cette habitude chaque année.

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page